Production d’énergie/ Phase 4 d’Azito : La Côte d’Ivoire se dote d’une nouvelle turbine à gaz de 180 MW

Une infrastructure qui répond aux enjeux de croissance et de prospérité de la Côte d’Ivoire. C’est ainsi que le Premier Ministre Patrick Achi a qualifié, ce lundi 27 juin 2022, la nouvelle turbine à gaz de la centrale thermique d’Azito 4, dotée d’une puissance de 180 Mégawatts (MW).

En effet, lors de cette inauguration, le Premier Ministre a indiqué que cette cathédrale industrielle qui est ‘‘ un véritable bond en avant’’, permettra non seulement de répondre aux besoins nationaux en énergie et mais aussi de soutenir l’agriculture et la production des zones industrielles. Notamment celles d’Abidjan, San Pedro et Ferkessédougou.

Achi a souligné en outre que la Côte d’Ivoire est passée d’un taux de couverture d’électricité de 33% en 2011 à plus de 82% en mars 2022. L’objectif est d’atteindre 100% de taux de couverture grâce au Programme social du gouvernement (PSGouv 2). Ne manquant pas d’informer que cette année, 750 localités seront électrifiées.

Mieux, a-t-il révélé, deux programmes seront maintenus pour le bien-être des populations. A savoir d’une part, l’accélération du Programme Electricité Pour Tous qui permet à tous les ménages d’avoir un compteur à la maison, notamment en milieu rural, et d’autre part, le maintien de la réduction de 20% du tarif social de l’électricité pour limiter le poids de l’électricité dans le budget des ménages.

Pour sa part, le Ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Mamadou Sangafowa-Coulibaly, a relevé que cette nouvelle turbine permet de porter la puissance installée de la centrale thermique d’Azito à 640 MW, soit 25% de la puissance installée en Côte d’Ivoire. Et cela, grâce à un investissement de 217 milliards FCFA. Pour le Ministre, cette capacité additionnelle s’inscrit dans le plan de développement des capacités de production et de transport d’énergie qui définit la séquence optimale des investissements à réaliser sur les court, moyen et long termes.

Cette infrastructure fait partie à terme, du cycle combiné d’Azito 4, d’une puissance de 253 MW. Un dispositif composé principalement de la turbine à vapeur (179-180 MW), d’une turbine à vapeur à cycle combiné en cours de réalisation et estimée à 74 MW.

Selon les projections, la puissance installée de la Côte d’Ivoire, estimée à 2369 MW, passera à environ 4000 MW en 2025 et à plus de 5000 MW en 2030 avec 45% d’énergie renouvelable dont la proportion actuelle est de 30%.

Pour rappel, la phase 1 de la centrale d’Azito a été mise en service en 1999 avec une première turbine à gaz de 150 MW. L’ajout d’une seconde turbine de 150 MW a constitué la phase 2 suivie de la troisième phase en 2015 par la conversion en une centrale à cycle combiné d’une capacité de 420 MW.