Gaz butane :  Cissé lance les travaux de construction d’une sphère de 2000 Tonnes

Accroitre la disponibilité du gaz butane pour les ménages. Tel est l’objectif de la construction de la nouvelle sphère A22 de Gestoci, d’une capacité de 2000 Tonnes, au Terminal Pétrolier Abidjan-Vridi.

Ce mardi 02 juin 2020, lors du lancement des travaux matérialisés par la première soudure, Abdourahmane Cissé, ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, tout en félicitant les responsables de Gestoci pour le démarrage de cette infrastructure, a annoncé que ce projet, d’un investissement de 4 milliards FCFA, s’inscrit dans un vaste programme d’augmentation des capacités de stockage tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays.

Il a rappelé que sous l’impulsion du Président de la République, S.E.M Alassane Ouattara, une série de mesures sociales a été prise en 2012 et en 2013. Il s’est agi notamment de la subvention et de l’uniformisation des prix du butane sur toute l’étendue du territoire national. Cette mesure a alors entrainé la baisse des prix du gaz à l’intérieur du pays, permettant aux populations de l’intérieur de bénéficier dorénavant des mêmes prix que ceux d’Abidjan.

Et avec pour effet d’accélérer la consommation du gaz butane au détriment du bois et du charbon, dont l’utilisation occasionne la déforestation et détruit l’environnement. Ainsi, grâce à ces mesures, la consommation de gaz butane par les populations ivoiriennes a été multipliée par 2.5 entre 2012 et 2019, passant de 154 000 tonnes en 2012 à 380 000 tonnes en 2019. « Aujourd’hui, nous prévoyons une croissance moyenne de la consommation d’environ 10% par an sur la décennie 2020 – 2030. Ce sont environ 930 000 TM de butane qui seront consommées en Côte d’Ivoire à l’horizon 2030 », a fait savoir le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables.

Avant d’ajouter que pour faire face à cette demande croissante en gaz butane, plusieurs investissements ont été réalisés pour accroitre les capacités de stockage ainsi que les capacités de production des centres emplisseurs. Toute chose qui a permis de porter les capacités de stockage de gaz butane de 9 800 tonnes en 2012 à environ 20 000 tonnes en 2019. Il a donc rassuré que fort du rythme de consommation de gaz butane, la construction de nouvelles capacités de stockage se poursuivra. Cissé a alors souhaité que les délais de livraison de la sphère A22 prévus en février 2021 soient respectés.

Lors de sa prise de parole, le Directeur général de la Gestoci, Ibrahima Doumbia, s’est réjoui de ce projet qui viendra réduire leur stress en tant qu’exploitant car il contribuera à accroître la capacité de stockage de la société en gaz butane, en la faisant passer de 4000 tonnes à 6000 tonnes en février 2021. C’est en 2013 que la sphère A21, dotée d’une capacité 2000 tonnes, a été mise en service.