Explosion d’un site clandestin de dépôt de gaz à Yopougon Koweït

Le MPEER fait le constat , déplore et annonce la répression

Une explosion d’une rare intensité a déchiré ce 30 juin 2020, le quartier de Yopougon Koweït, à Abidjan. A l’origine, un transvasement de gaz butane sur un site clandestin, dans une habitation.

Le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables (MPEER), s’est rendu sur les lieux où le drame a occasionné deux blessés graves et d’énormes dégâts matériels. Le directeur de cabinet, Jean-Baptiste Aka qui conduisait la délégation, a fait un constat triste et amer. « C’est déplorable que le dépôt de gaz ayant explosé soit érigé sur un site illégal.

Il est interdit de manipuler le gaz sans agrément. Le dépôt de gaz qui existe depuis près de quatre mois est une activité qui n’était pas réglementaire. Il ne faut donc pas faire de transvasement hors des dépôts qui ne sont pas autorisés. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a un danger lorsque le gaz sort de son cadre d’utilisation approprié.  Nous constatons ici que des agissements irresponsables mettent en danger la vie d’autrui », s’est offusqué le Directeur de cabinet. Qui a invité les populations à signaler ces dépôts de gaz installés illégalement car l’installation d’un dépôt requiert plusieurs démarches. Mieux, le site doit être autorisé par les services compétents et doté d’extincteurs.  Avant de rappeler qu’un vaste plan de régularisation des dépôts et stations-services a d’ailleurs été entrepris pour permettre à tous les dépôts de venir régulariser leur situation.

Selon Aka, passée la phase de sensibilisation lancée en 2019 par le Ministre Abdourahmane Cissé qui avait sillonné des quartiers et marchés du district d’Abidjan, il y aura bientôt la phase de répression.  Patrice Depo Ayé, locataire de la maison dont une partie abritait le dépôt de gaz clandestin, est un homme à la retraite qui a tout perdu dans les flammes.  Pour rappel, l’explosion qui a fait voler les bouteilles de gaz butane dans le quartier et sur plusieurs mètres a eu lieu entre 9h et 10h.