Coopération Le Liberia sollicite la Côte d’Ivoire pour un approvisionnement en produits pétroliers

Jeter les bases d’une coopération pétrolière entre le Liberia et la Côte d’Ivoire. Tel est l’objet de la présence de la délégation libérienne sur les bords de la lagune Ebrié, et cela, du 13 au 20 septembre 2021. C’est dans ce cadre que ce mardi 14 septembre 2021, cette délégation, conduite par le ministre des Affaires Etrangères du Liberia, Dee-Maxwell Saah Kemayah, a eu une séance de travail avec le ministre ivoirien des Mines, du pétrole et de l'énergie, Thomas Camara, pour plancher sur le protocole de cette coopération.  Au sortir de la séance de travail entre les deux parties, Thomas Camara a indiqué que le Liberia entend bénéficier de la production de produits pétroliers de la Côte d’Ivoire pour l’approvisionnement du pays du président Georges Weah. A savoir des produits pétroliers classiques comme l’essence, le gasoil et le bitume. « Nous avons exprimé notre satisfaction dans la mesure où la Société ivoirienne de raffinage (SIR) et la Société multinationale de bitume (SMB) sont deux structures qui fonctionnent à merveille », a rassuré Thomas Camara. Avant de souligner que la Côte d’Ivoire accueille favorablement cette demande de la République du Liberia surtout que la Côte d'Ivoire est en mesure de répondre à cette demande de fournitures de produits raffinés en provenance de la SIR et de la SMB dont les différents Directeurs généraux étaient présents à cette séance de travail. Le ministre ivoirien a fait savoir que cette coopération se matérialisera, au terme de la mission, par la signature de deux conventions.  La première convention de haut niveau interviendra entre les ministères en charge de l'Énergie et du Pétrole des deux pays qui expriment la volonté des deux gouvernements de collaborer. Quant à la deuxième convention, elle définira les éléments techniques entre les opérateurs techniques ivoiriens (SIR et SMB) et les opérateurs techniques libériens avec la raffinerie du Liberia (Liberia petroleum refinery company) qui recevra les produits pétroliers. Lors de cette rencontre, un programme de travail a été établi pour discuter de point essentiels portant sur les quantités, le rythme de livraison et la taille des lots.