BILAN 2019-2020 ET PERSPECTIVES DES SECTEURS HYDROCARBURES ET ENERGIE

 

MINISTERE DU PETROLE,

DE L’ENERGIE ET DES ENERGIES

RENOUVELABLES

-------------

 

 

RÉPUBLIQUE DE CÔTE-D’IVOIRE

Union – Discipline – Travail

 

-------------

BILAN 2019-2020 ET PERSPECTIVES DES SECTEURS HYDROCARBURES ET ENERGIE

 

Le présent document vise à résumer succinctement, le bilan 2019-2020, et les perspectives du Gouvernement dans les secteurs des Hydrocarbures et de l’Energie, conformément à la vision du Président Alassane Ouattara.

 

     I-BILAN 2019-2020

 

  1. Formation

 

  • La création de l’Ecole Supérieure du Pétrole et de l’Energie (ESPE) avec des doubles diplômes de l’Ecole Polytechnique de Paris et de l’Institut Français du Pétrole.

 

  1. Entrepreneuriat
  • L’Institution du prix de l’innovation, dans l’Energie et les Hydrocarbures, avec à la clé, un prix de 10 millions FCFA et un accompagnement du Ministère.

 

  1. Hydrocarbures
  • Le lancement d’un programme permettant de doubler la capacité de stockage national en butane ;
  • La multiplication par 2 du stock de sécurité national en produits pétroliers ;
  • La mise en place des ressources pour le financement de l’amélioration de la qualité du carburant en Côte d’Ivoire ;
  • L’arrivée de nouveaux acteurs dans le secteur pétrolier tel que Qatar Petroleum.

 

  1. Energie
  • L’électrification, sur les deux dernières années 2019-2020, en moyenne d’environ 900 localités par an contre 300 sur la période 2012-2018 ;
  • La mise en place du Programme Electricité Pour Tous (PEPT) a permis à plus de 440 000 familles d‘avoir un compteur électrique à domicile ;
  • La baisse de 20% du tarif social d’électricité a bénéficié à 1,4 million de familles à revenu modeste ;
  • Au début de la pandémie de la Covid19, la prise en charge des factures d’électricité de plus d’un million de ménages défavorisés, et la mise en œuvre des facilités de paiement pour les autres abonnés ;
  • Le lancement des travaux d’amélioration de la qualité de la fourniture de l’électricité à Abidjan et à l’intérieur du pays ;
  • Le lancement du processus de construction, à Aboisso, de la plus grande centrale biomasse, à base de palmier à huile (46 MW), d’Afrique de l’Ouest ;
  • La sensibilisation d’environ 7,5 millions de nos concitoyens aux bonnes pratiques de consommation d’énergie ;
  • L’adoption d’une stratégie de développement des Energies Renouvelables.

 

     II- PERSPECTIVES

 

  1. Formation
  • La poursuite de l’amélioration de la formation de nos jeunes, en vue de leur offrir plus d’opportunités d’emplois.

 

  1. Entrepreneuriat
  • Le lancement, en 2021, de la deuxième édition du prix de l’innovation.

 

  1. Hydrocarbures
  • L’élaboration d’une loi sur le contenu local en vue de créer des champions nationaux et des emplois pour nos jeunes ;
  • La réalisation, cette année 2021, de trois (3) forages d’exploration pétrolière pour accroitre la production pétrolière de notre pays ;
  • La relance de la production des blocs existants avec l’intensification des investissements ;
  • La poursuite de l’amélioration de la qualité du carburant en Côte d’Ivoire ;
  • La poursuite de l’accroissement du stock de sécurité national en produits pétroliers et la finalisation du processus d’acquisition d’environ 150 000 m3 de nouvelles capacités de stockage de produits pétroliers ;
  • La finalisation de la restructuration stratégique de la GESTOCI ;
  • L’intensification du processus de création de nouveaux quais pétroliers ;
  • Le lancement d’une campagne de sensibilisation sur l’utilisation du gaz butane.

 

  1. Energie
  • L’objectif du Gouvernement est de fournir, aux populations ivoiriennes, une énergie en quantité suffisante, de qualité et à moindre coût ;
  • L’accélération du processus d’électrification des localités en vue d’atteindre un taux de couverture national de 100% à fin 2025 ;
  • L’intensification du PEPT avec au moins 200 000 familles additionnelles qui bénéficieront, en 2021, d’un compteur électrique à domicile ;
  • La construction de capacités additionnelles de production d’énergie et la poursuite de l’exportation d’énergie vers nos pays voisins ;
  • L’atteinte d’un mix énergétique d’au moins 42% d’Energies Renouvelables, à fin 2030, dont 7% de solaire, 6% de biomasse, 1% d’éolien et 32% d’hydraulique ;
  • Le lancement cette année, à Boundiali, des travaux de construction de la première centrale solaire (37,5 MWc) de notre pays ;
  • Le lancement, à Kossou, des travaux de construction de la première centrale solaire flottante d’Afrique (20 MWc) ;
  • La vulgarisation de l’utilisation des équipements solaires;
  • La poursuite de l’amélioration de la qualité de la fourniture d’électricité, afin de réduire les coupures et les baisses de tension.

Bonne Année 2021 et que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !